Categories

Specials

"Banh chung", l’âme du Têt vietnamien

Published on 2021-01-13

Le gâteau de riz gluant, le banh chung, est un mets traditionnel vietnamien typique des célébrations du Têt. Toutes les familles en préparent un qu’elles déposent sur l’autel des ancêtres.

La légende de ce fameux gâteau :

Van Lang, le huitième roi Hung (La dynastie des fondateurs du peuple Viet) avait trois garçons de trois femmes :
Le premier fils, Long, épousa Kim, orgueilleuse et jalouse.
Le second, Ho, avait pour épouse, Ngoc, méchante et grincheuse.
Le fils de la troisième, Van, vivait avec sa grand-mère maternelle car sa mère était décédée. Il s’occupait des travaux agricoles. Il pratiquait la culture sur brûlis, cultivait les légumes ou allait pêcher aux heures de loisir. La grand-mère le maria à Xuân, une demoiselle sage et laborieuse. Le couple menait une vie modeste mais heureuse.

Le Roi décida de nommer comme son successeur, le fils qui lui préparera le met le plus savoureux. Une nuit, dans un rêve, la maman décédée apparut à Van et lui conseilla d'offrir au roi un gâteau de riz, carre, symbole de la terre, avec de la graisse et de la viande au milieu, représentant le cœur. an se réveilla et raconta le songe à sa femme. Le couple décida de confectionner ce gâteau, puis de le faire bouillir dans une marmite en argile cuite. Le jour de la présentation, le premier jour de l'année, les deux brus Kim et Ngoc offrirent au roi des plats coûteux. Mais ce dernier ne trouva rien d’exceptionnel à tous ces mets. Quant au gâteau offert par Van et Xuân, il ravit le roi par sa délicatesse et les symboles qu’il représentait. Le souverain combla Van de louanges et le désigna comme son digne successeur. Car, avant tout, il s’agissait de trouver la personne la plus à même de gouverner le pays avec sagesse.

La recette du banh chung :

Ingrédients (4 à 6 portions) :
- 1 kg de riz gluant
- sel
- poivre noir
- 500 g de haricots jaunes mungo
- 200 g de poitrine de porc, coupée en gros morceaux
- 1/2 cuillère à soupe de sucre
- 1 louche de sauce poisson nuoc mam
- 4 feuilles de la dong

Préparation:
- Laver le riz à l’eau froide. Plonger le dans un grand saladier couvert d’eau. Laisser le tremper une nuit.
- Le lendemain, couper la poitrine de porc en morceaux de 4 à 5 cm environ. Assaisonner la viande en y ajoutant la louche de nuoc mam, le sucre, un peu de sel et de poivre. Mélanger et mettre au frais.
- Faire tremper durant 2 heures les haricots mungo jaunes. Les cuire ensuite à la vapeur durant 15 minutes puis les réduire en purée. Ajouter du sel et du poivre noir.


- Prendre 4 feuilles de la dong et les poser dans la moule. Verser une moitié du riz gluant égoutté et étendre la pâte ainsi obtenue de manière égale. Étendre en une couche égale la purée de haricots mungo. Ajouter un morceau de poitrine de porc au centre de la purée de haricots mungo. Verser la moitié restante de riz gluant. Plier avec soin les feuilles de la dong et nouer la ficelle de manière solide.
- Faire cuire l’ensemble dans de l’eau bouillante pendant au moins 8 heures. Bonne dégustation !

COMMENTS

No customer comments for the moment.

Add a comment